1. Bonjour Yanis, comment avez-vous connu Equipeer SPORT ?

J’ai découvert Equipeer SPORT, d’abord parce que je connais bien Jérôme Ringot et il m’avait parlé du projet en amont. Et puis surtout à travers les réseaux sociaux (Facebook, Instagram) où vous êtes assez présent et où vous avez fait du bon marketing. C’est ce qui m’a fait découvrir Equipeer et donné l’envie surtout d’aller sur le site.

2. Une expérience qui a abouti par l’achat d’une jument de 6 ans assez récemment, que pouvez-vous nous dire de votre histoire avec cette jument ?

Alors, je cherchais un nouveau cheval et j’ai utilisé les réseaux habituels, c’est à dire en parler à mon coach, aller voir un ou deux chevaux chez d’autres professionnels, un petit peu de bouche à oreille. Et puis en parallèle, je me suis dit « pourquoi pas tester Equipeer ».

Donc j’ai été sur le site – je suis un peu geek, j’aime les nouvelles technologies – et j’ai sélectionné quatre ou cinq chevaux. Très vite Jérôme m’a appelé pour me demander si je cherchais un cheval pour moi ou pour mes filles qui montent aussi à cheval. On a rapidement cerné ce que je cherchais et il m’a parlé d’un cheval qui n’était d’ailleurs pas encore en ligne sur le site.

Puis lors d’une tournée où on est parti essayé des chevaux avec mon coach, j’ai téléphoné à Jérôme pour lui dire que sur le chemin on s’arrêterait pour essayer déjà un cheval et là j’ai eu le coup de foudre tout de suite.

3. Vous avez su apprécier le côté digital d’Equipeer SPORT et le soutien de notre expert Jérôme Ringot. S’agit-il d’un service que vous recommanderiez actuellement si quelqu’un cherche à acheter un cheval ?

Absolument, parce que je pense que c’est un gain de temps. Ça permet de cerner assez rapidement ce qu’on cherche : budget, âge, taille, qualité. Mais aussi si les chevaux sont plutôt typé pro ou amateur, parce qu’il faut savoir ce qu’on cherche exactement.

Et je pense que si on est est transparent, si le cavalier est très transparent, et que quelqu’un comme Jérôme est capable d’aiguiller l’acheteur ça permet de gagner du temps. Ensuite, il faut organiser les rendez-vous et puis les essais mais ça c’est autre chose.

Laisser un commentaire